Le blog de la salle de sport shaolin budo center cité la gazelle - Riadh al Andaloss ( Tunis )

Kenpo _ free fight _ MMA à la cité la Gazelle ( Tunis )

Publié le 5 Avril 2009 par aikido el menzah ( tunis )


COMBAT TOTAL Version KENPO


Kenpô est peut être le seul Art Martial à présenter toutes les facettes du combat libre dans un cadre sportif et réglementé où toutes les techniques martiales sont autorisées. On peut tout aussi bien gagner un combat sur une frappe (K.O), une technique de soumission (clefs / strangulations),  par abandon, ou jet de l’éponge. De plus, en classe Elite, les frappes   au  visage sont autorisées avec le port de gants adaptés permettant ainsi les saisies. Pour les adultes, il existe plusieurs classes de combat préparant à la classe E où les règles sont plus permissives et libérales autorisant une plus grande liberté dans le combat.
 

l’histoire du Kenpô, ou l’Art du Poing, remonte à plusieurs milliers d’années. Elle plonge ses racines à une époque où l’homme utilisait ses mains et son propre corps pour se défendre et survivre. Toutefois, c’est vers le 6ème siècle que le moine indien Bodhidarma s’est établi au temple de Shaolin dans la province du Henan, en Chine. Il enseigna une méthode de Kenpô  indien aux moines chinois, qu’il trouva trop chétifs à force de privation et d'ascétisme. Ce Kenpô des origines, qui leur aurait permis de retrouver une meilleure santé physique, leur était enseigné en parallèle aux préceptes du Bouddhisme Chan qui deviendra le Zen au Japon. A noter que l’Empire de Chine avait une immense importance dans tout l’Extrême-Orient et que les voies commerciales étaient déjà très développées à l’époque.

C’est ainsi que le Kenpô chinois (Quan Fa) donnera naissance au Tode (la main des Tang) à Okinawa qui deviendra Okinawa Te puis Karaté (la main chinoise). Les techniques de projections et l’Art des saisies (Chinna) donneront naissance au Ju Jutsu et à l’Aiki Jutsu au Japon tout en se mêlant évidemment aux techniques locales. Donc si le Kenpô prend ses origines en Inde, c’est véritablement en Chine et au temple de Shaolin qu’il connaîtra son véritable essor, se propageant dans toute l’Asie et se mélangeant aux techniques et méthodes de combat locales. Ne dit-on pas que « tous les Arts Martiaux sous le ciel viennent de Shaolin » ainsi qu’il est écrit dans le Jian Hu Ji, un ouvrage de la dynastie Quing (1644-1911). Actuellement, le terme générique de kenpô englobe plusieurs écoles et styles : Okinawa Kenpô, Nihon Kenpô, Byakuren Kenpô Kosho Ryu Kenpô, Kajukenbo, Ed Parker’s Kenpô, Shorinji Kenpô, Kenpô kan, Kenpô Kai, Yoseikan Kenpô, Motobu Kenpô…

le Kenpô comprend 5 domaines d’étude liés et interdépendants comme les cinq branches d’une étoile.

1-    Le Kakuto Kenpô (ou Kenpô de combat)  
Cette forme de pratique permet le combat libre sportif, réglementé pour permettre aux combattants de s’exprimer selon les différentes distances de combat : les frappes, les projections et les techniques de soumissions (clefs et étranglements). Toute la panoplie des techniques est autorisée sans qu’aucune technique ne soit privilégiée par rapport à une autre. Chaque combattant pourra évoluer selon ses possibilités physiques et techniques.

2-      Le Goshin Kenpô 
L’auto défense est le but de tout Art martial digne de ce nom et capable d’être honnête vis-à-vis de la demande de ses pratiquants. Le Kenpô permet une défense simple, efficace, rapide, et sans fioritures. Permettant ainsi de répondre à une éventuelle agression de façon adaptée, et de coller parfaitement à la situation de confrontation telle qu’elle se présenterait dans la réalité.

3-      ENBU Kenpô
C’est le Kenpo d’entraide permettant un travail technique de recherche mutuelle entre les deux partenaires (Uke et Tori ). L’ENBU développera chez le pratiquant l’imaginaire et la recherche technique. A travers la fluidité des enchaînements et l’étude perpétuelle de nouvelles combinaisons le pratiquant découvre toute la richesse de sa discipline. Il peut puiser dans toute la gamme des techniques martiales : travail debout, projections et amenés au sol. Cette forme de Kenpô permet d’atteindre un idéal d’harmonie et d’aisance, quête de toute pratique martiale.

4-      BUKI Kenpô 
Cette forme de Kenpo permet l’utilisation des instruments de défense modernes ou traditionnels dans l’optique d’un maximum d’efficacité. La connaissance de ce maniement permet une meilleure réponse dans un contexte d’agression. Au BUKI Kenpo, on étudie notamment : le Tanto, le Tambo, le Yawara, le Tonfa ainsi que Kusari et Nawa etc…Pour les hauts gradés, on étudie également les techniques de BO (Baton long), Ni Tonfa et Ken. Le Bo pour ne pas oublier la technique des célèbres moines Shaolin et le Ni Tonfa pour retrouver l’origine  du bâton à poignet latérale utilisé par toutes les polices du monde. Quant au ken, c’est pour faire vivre au kenpoka l’idéal du Samourai. En Kenpô on pense que les armes ne sont que le prolongement de la main mais qu’il faut en connaître le maniement pour mieux s’en préserver.

5-      Kenpô Taiso 
Utilisation des techniques énergétiques ainsi que des kata respiratoires pour faire le plein d’énergie et régénérer son capital vital après un effort soutenu ou encore préparer le corps à supporter des entraînements éprouvants. Cette pratique prend aussi bien son inspiration des méthodes occidentales de relaxation et sophrologie pour toucher aux techniques orientales de kuatsu, shiatsu et autres techniques de manipulations articulaires Thaïlandaises. L’art martial du Kenpô peut conduire au bien-être. Mais les techniques énergétiques peuvent aussi bien amener à plus d’efficacité martiale.

Pour s'entrainer une seul adresse a Tunis:

Shaolin Budo center , la gazelle

Instructeur :

Khaled Tebaî, Kenpo, mais aussi le Kyokushinkai  et  Kick Boxing.

Membre de l’équipe nationale Kyokushinkai.

Champion de Tunisie 2005. Médaille de bronze aux Championnat Arabes 2005.

Champion de Kick Boxing/ full contact (entraineur 1er degré ) 7medailles d'or/ 6 argents/3 bronze. 

Gsm: 21569182

email:ctaikido2@yahoo.fr

Last News :

Pour la première fois la TUNISIE une equipe participe officiellement au championnat du monde du kenpo à BOUKHARESTE la ROUMANIE du 26/10/2009 --31/10/2009 ,l'equipe est composée de nos amis du Shaolin Budo center la gazelle ainsi que nos amis du centre sportif du nord ( Bizerte ).


                                               

Stage MMA - Free fight au shaolin budo center _ cite la gazelle ce samedi 2 et 3 janvier 2011
399698_314427445263355_158695270836574_829326_1444801485_n.jpg
STAGE MMA AU SHAOLIN BUDO LA GAZELLE LE 29 ET 30 JANVIER 2012
Ce stage est ouvert à tous (débutants, avancés, compétiteurs ou simple passionés)..

Bientot une semaine d'entrainnement de grappling et MMA
au shoalin budo center
avec olivier miller
pro mma ceinture noire bjj et champion deurope 2 fois

 

Commenter cet article

shili 31/01/2010 02:15


esque il ya des salle en tunisie de MMA et ou? merci


salle de sports Shaolin budo center cite la gazel 16/01/2012 15:38



Bjr yaura un stage dune semaine biento avec un exper